Virginie DARGENT

Virginie DARGENT

L’HYPNOSE DANS L’HISTOIRE !!

L’hypnose commence par une découverte d ‘une stèle décrivant une séance d ‘hypnose dans les années 1970  , en Egypte, 3000 ans avant Jésus Christ, dans la  20ème dynastie , au temps  de  Ramsès II.

Sur plusieurs continents, on trouve encore aujourd’hui des rites chamaniques  qui révèlent des façons de faire, qui se rapproche de l’hypnose moderne.

L’abbé de Faria (1756-1819) moine portugais, met en avant le travail sur les suggestions dans un « sommeil lucide » qui donnera naissance à l’hypnose.

A la même période , John Elliotson, professeur en chirurgie, pratique déjà des anesthésies sous hypnose.

James Esdaille, chirurgien Ecossais exerçant à Calcutta, rapporte plus de 2000 interventions réalisées avec cette approche.

En 1846 , avec l’invention du chloroforme, l’hypnose perd ses lettres de noblesse.

En 1866,Ambroise-Auguste Liébault, médecin de campagne, convainc le professeur Hippolyte Bernheim de l’importance de l’Hypnose et de la suggestion verbale. L’école de Nancy voit alors ses débuts.

1878,Jean-Martin Charcot, titulaire de la première chaine de Neurologie créée dan sl emonde, fonde l’école de la Salpétrière, dans laquelle l’Hypnose est considérée comme un état pathologique rattaché à l’hystérrie.Les inductions employées sont assez primaires et mécaniques, pouvant aller jusqu’à des injections chimiques. C’est le début de la fameuse bataille des écoles, la salpétrière contre Nancy, qui se soldera en faveur de l’existence de zones cérébrales permettant d’amener de façon naturelle des états modifiés de conscience.

1885,Sigmund Freud, âgé de 29ans, effectue un stage à la Salpétrière pendant quatre mois, auprès de Charcot qui lui enseigne l’hypnose telle qu’il la pratique.

1887, Freud pratique l’hypnose en utilisant des suggestions directes.

1889, Freud préfère abandonner cette technique hypnotique pratiquée à l’époque de façon autoritaire. En 1937, il écrira qu’il n’y a pas de substitut à l’hypnose.

1889, à l’hôtel-Dieu de Paris, se tient le 1er congrès international de l’hypnotisme expérimental et thérapeutique.

1891, Freud publie « la psychothérapie  pratique », ouvrage dans lequel il parle de l’hypnose.

1891, en Russie, A.A. Tokarski, mondialement connu pour ses travaux sur la mémoire, inaugure le premier « cours d’hypnose et de psychologie physiologique » à l’Université de Moscou. Plus tard, Ivan Petrovitch Pavlov élabore la théorie neurophysiologique de l’hypnose.

En France, le professeur Bernheim trouve le nom de « Psychothérapie » pour désigner sa méthode thérapeutique, axée sur la suggestion hypnotique.

1919, l’hypnose n’est plus vraiment estimée, et pourtant Pierre Janet , père de la psychologie clinique , découvre le phénomène de la régression hypnotique.

1957, toujours en Russie, K.I Platonov analyse l’importance considérable des mots sur les sujets en état hypnotique, comme en état de veille « normal ». Il démontre qu’il est possible de contrôler la coagulation du sang et la cicatrisation d’une plaie important d’un sujet en transe hypnotique.

Aux Etats-Unis, les travaux géniaux de Milton Hyland Erickson, psychiatre Américain né en 1901, bouleversent les conceptions de l’hypnose et de thérapie en général.

G.Bateson, P. Watzlawick, Weakland et J.Haley, membres et la fameuse Ecole de Palo Alto, considèrent l’hypnose comme la «  mère de la communication moderne ».

1937, L’hypnose Ericksonnienne est née et va grandir grâce aux élèves d’Erickson tels que Jay Haley, Jeffrey Zeig ou Ernest Lawrence Rossi….

1970, La pratique de Milton Erickson sera aux origines de la Programmation Neuro- Linguistique (Pnl), la progéniture de Richard Bandler et de John Grinder.

Aujourd’hui, l’hypnose Ericksonienne a de nombreux champs d ‘applications comme le développement personnel, la thérapie, la chirurgie, la médecine , le coaching , la formation… car l’hypnose est un outil qui nous permet d’accéder à notre réservoir de ressources inconscientes et illimitées. Elle nous permet aussi de pouvoir atteindre notre immense capacité inconsciente de changement et d’apprentissage.

Il existe différent type d’Hypnose.

  •    1.L’hypnose dite « de spectacle » avec un intervenant  parfois illusionniste ou parfois comédien , en trompant le public par une mise en scène autour de la magie de l’hypnose. L’hypnose de scène , l’hypnotiseur pratique sur le public toute une série de tests pour déterminer quels sont les sujets les  plus hypnotisables, les plus réceptifs aux techniques d’induction et qui seront amenés à monter sur scène.
  •    2.L’hypnose traditionnelle , pratiquer depuis longtemps dans le milieux scientifiques . Cette approche permet de traiter la douleur ou préparer un sujet à une intervention médicale en approfondissant la transe hypnotique à un certain stade afin de tester la lourdeur ou raideur des parties du corps.
  •   3.L’hypnose Ericksonienne fait partie des thérapies brèves, un langage d’influence qui invite le sujet à un état modifié de conscience. Elle s’adresse à toutes types de personnes. Les résultats obtenus ne dépendent pas nécessairement de la profondeur de la transe. Un attention particulière à la personne afin d’adapter son attitude, ces mots, sa voix en fonction des indications que le sujet lui renvoie. Le thérapeute Ericksonien se synchronise au sujet.

Cette méthode est particulièrement respectueuse de la personne, elle amène la personne à sa propre réalité intérieur parce que chaque individu est considéré comme un être unique dans tout ce qu’il vit.

Le thérapeute saisie les informations au plus près au plus près de la réalité de la personne, de ce qu’elle vit et comment elle le vit. Le thérapeute la  guide dans le changement et c’est elle qui possède les ressources et les solutions fondamentales.

Le ton de la voix du praticien accompagne le sujet dans les suggestions proposées de façon indirecte et permissive. Cette attitude permet au sujet de baisser la garde.

L’hypnose Ericksonienne utilise des techniques de changements par le biais de métaphores ,des histoires ou anecdotes, des inductions, des suggestions indirectes et non directives.

Ces techniques amènent le client à créer des liens entre sa réalité et le message induit.

  • 4.L’hypnose Intégrative est une approche d’ accompagnement thérapeutique et un outil de communication , d’évolution et de changement, qui pour être opérationnelle, se nourrit principalement de la subjectivité du sujet et de sa réalité individuelle.

C’est une continuité des thérapies brèves , permet d’avoir des résultats rapides, sans avoir à explorer la réalité du sujet. La subjectivité du sujet devient la meilleure alliée du thérapeute par sa puissance et sa force de résonance , afin que le sujet puisse atteindre ses objectifs et puisse s’épanouir.

  • 5.L’hypnose conversationnelle, la  conversation va pouvoir se porter sur ce qui pourrait ressembler à la problématique du sujet , par son attitude et son langage, à la fois raffiné et ajusté, le praticien va pouvoir amener la personne dans un état de bien-être, afin de pouvoir trouver des solutions adaptées. Le praticien va alors faire consciemment confiance à son inconscient, sans se préoccuper des aspects techniques de cette approche.

Milton Erickson fut le grand pionnier de cette forme d’hypnose particulièrement efficace.

  • 6.Puis l’autohypnose permet à la personne de se mettre elle même dans un état hypnotique.

Elle peut se servir de cet état pour lâcher prise afin d’amplifier ses ressources ou trouver des solutions qui peuvent améliorer son quotidien.

L’hypnose étant un état naturel, il est tout à fait possible de se mettre soi-même dans un état de conscience modifié, sans aucune intervention extérieure. Nous nous trouvons plusieurs fois par jours dans cet état, le plus souvent sans nous en rendre compte.

Certaines personnes y sont plus habituées , les rêveurs , les penseurs, les poètes , les adeptes de la méditation.

D’ailleurs pour donner une rapide petite biographie  et anecdote pour l’histoire de l’hypnose qui a commencé pour ce grand Milton Hyland Erickson  né en 1901, à l’âge de 17ans, il est atteint d’une poliomyélite qui le laisse paralysé après un profond coma. Il affirma que cette maladie fut son meilleur professeur. Un jour il s’aperçoit qu’en stimulant ses membres mentalement, son fauteuil roulant pouvait se mettre à bouger légèrement. A partir de ce moment là, il va pendant des mois durant, réapprendre à coordonner sa motricité. Au cours de son entrainement , il observa les mouvements de sa jeune sœur qui apprend, à coté de lui, à faire ses premiers pas, ce qui lui permet de se remémorer les mécanismes d’apprentissage. Il découvre également de façon empirique qu’une pensée peut déclencher une réponse corporelle. Milton Erickson utilise sans le savoir l’autohypnose et découvre que «  c’est hors du champ de notre conscience que sont situées toutes nos ressources ».

A la fin de sa première année de médecine, il décide de traverser les Etats-Unis en canoe pour mettre à l’épreuve ses capacités physiques retrouvées.

Devenu Psychiatre,il bouleverse le monde de la psychothérapie et de l’hypnose par son approche à la fois humaine et créative.

Pendant près d’un demi-siècle , il a travaillé avec des milliers de patients et à grandement contribué à la naissance des thérapies brèves et des thérapies familiales, dites systémiques. Il a également fortement influencé les créateurs de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) et a donné ses lettres de noblesse à une hypnose non directive, respectueuse des valeurs et des croyances de chacun «l’hypnose Ericksonienne»

Malgré sa maladie qui l’affaiblissait de jours en jours , il continua à recevoir des clients et malgré sa notoriété , il est toujours resté simple consultant dans un petit cabinet, sans aucun luxe, un vieux bureau avec quelques chaises inconfortables , ce qui surprenait toujours ces visiteurs qui connaissait

sa renommée internationale.Il les invite ainsi à se méfier des idées préconçues qui inhibent toute réflexion. Il décèdera le 27 Mars 1980. 

En une phrase Milton Erickson à découvert par le biais de sa maladie que les clients possèdent en eux toutes  les ressources nécessaires et les points forts pour résoudre leurs problèmes.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur linkedin